décembre 18 2017 0Commentaires

Augmentation des frais scolaires: des alternatives existent !

 

Les élus francophones ont voté contre l’instauration des nouveaux tarifs sur les frais scolaires en vue de protéger le pouvoir d’achat des habitants.Le Bourgmestre, Alexis Calmeyn, en charge de l’enseignement francophone et néerlandophone, a présenté et approuvé avec sa majorité, Drogenbos + ces mesures néfastes pour les habitants.

augmentations de plus de 500€/an par enfant

D’après les estimations des membres de l’UF, ces augmentations atteindraient 582 EUR/an par enfant. Ceci inclut les coûts annuels de garderie qui reviendraient à 380 EUR, tout en y ajoutant un surplus de 152 EUR pour un élève de 2ème primaire pour les frais incluant la piscine (2€/séance) et le transport en car hebdomadaires (2€/trajet) ainsi qu’une contribution supplémentaire de 50 EUR pour les classes vertes. 

Selon nos informations, les associations de parents n’auraient pas été averties au préalable des différentes augmentations contrairement aux dires de la majorité. En janvier 2015, la commune a déjà instauré une nouvelle taxe sur l’environnement et  a augmenté le prix des sacs poubelle. Depuis le 1er septembre 2015, le gouvernement MR-NVA a augmenté la T.V.A. sur l’électricité passant de 6% à 21%, sans oublier les différentes mesures néfastes du tax shift de ce même gouvernement.

Pour nous, membres de l’U.F., il n’était plus possible de demander une contribution supplémentaire aux Drogenbossois, dont le revenu moyen par habitant est l’un des plus faibles du Brabant flamand.

Nahyd Meskini, Echevine des Finances, et Grégory Boen, Chef de groupe de l’U.F., estiment qu’il y avait d’autres alternatives pour trouver 100.000 EUR en augmentant raisonnablement la taxe sur les emplacements de parking des magasins et L’UF estime qu’il y avait des alternatives pour trouver 100.000€ grandes surfaces et en réalisant d’autres économies dans certains domaines comme par exemple en réduisant le subside de 74.000 EUR au Musée Felix de Boeck déjà subsidiées par le Rand et la province du Brabant Flamand.

Grégory BOEN | gregory@ufdrogenbos.be

Infographie : Union des Francophones de Drogenbos : tous droits réservés, duplication interdite.