juin 25 2018 0Commentaires

Le « nouveau centre », un projet immobilier imposé aux Drogenbossois ?

 

La séance d’information sur le “Réaménagement du centre communal” du 7 mai

Le vendredi 4 mai dernier, nous recevions l’avis de l’administration communale visant à inviter les habitants à la séance d’information relative au projet de « réaménagement du centre communal » de Drogenbos. Une séance d’information qui ne s’est pas déroulé sans heurts, loin de là. A la demande expresse des élus de l’UF, une nouvelle séance d’information est prévue ce lundi 25 juin dès 19h00 à la salle des fêtes de Drogenbos (à l’arrière de la maison communale).

 

«Pour moi c’est un projet immobilier. Si c’est un projet immobilier, alors on ne demande pas l’avis aux gens. (…) Il faut demander l’avis à la population»

s’exclame un habitant de Drogenbos.

 

Les habitants informés 3 jours avant la séance d’information

Outre le nombre important d’habitants qui n’ont jamais reçu l’avis dans leur boite aux lettres, l’on pourra s’étonner du délai : en effet, prévenir les habitants 3 jours à l’avance, c’est l’assurance, à dessein ou non, que peu d’entre vous ne puissent répondre présents le lundi 7 mai à 19h00.

A cela, l’administration communale vous répondra que la grève nationale du 30 avril fut responsable du retard dans la distribution de l’avis communal. En réalité, il n’y eut pas non plus d’avis publié sur le site internet de la commune alors que les événements les plus importants sont généralement très rapidement mis en ligne.

En conclusion : il nous semblerait que le Bourgmestre actuel et la société Van Looy souhaitaient probablement faire « profil bas » afin de ne pas rencontrer l’obstacle de l’avis des habitants avant de lancer le chantier « en catimini » et c’est effectivement ce qui semblerait se produire, plus vite que prévu.

Un autre habitant rajoute : 

«Il y a 1 an, cela nous a été vendu comme une place communale, mais dans l’entièreté, c’est très pauvre.»

 

Densifier l’habitat du centre au maximum

Nul ne peut l’ignorer : tout comme la quasi-totalité de la commune et de manière bien plus aiguë au centre, Drogenbos est congestionnée par la circulation de transit et par le manque de places de stationnement. En 12 ans au pouvoir, la majorité du bourgmestre actuel n’a jamais eu la volonté de trouver des solutions durables pour les habitants qui résident au centre. Le projet irresponsable du « nouveau centre » est le reflet de la politique menée jusqu’ici : densifier à tout prix l’habitat et ce, sans considération pour les habitants qui résident déjà dans ces quartiers.

 

Réactions unanimes des habitants de Drogenbos le 7 mai dernier : le projet doit être revu et corrigé.

Pourquoi le bourgmestre Calemyn persévère-t-il à vouloir faire aboutir un projet dont personne ne veut, si vite et à tout prix ? Les réactions des habitants de Drogenbos sont pourtant unanimes : le projet doit être revu et corrigé. Certains habitants présents lors de la session d’information l’ont affirmé à juste titre :

«Le parc semble avoir été créé pour les appartements (tel un parc privatif), pas pour les habitants de Drogenbos !» 

affirment plusieurs habitants. 

 

Les plans publiés pour enquête publique

A peine 4 jours après la séance d’information et les remarques des habitants … les plans inchangés sont déjà publiés pour enquête publique concernant le lotissement des terrains communaux par Van Looy Bouwgroep. 

Dans l’intervalle, ces plans ont été supprimés du site internet “Omgevingsloket” (voir ci-dessous). L’UF a vigoureusement réagi durant l’enquête publique en faisant notamment parvenir un recommandé à la commune de Drogenbos avec l’ensemble des objections relatives au projet, objections et remarques largement soutenues par les habitants qui ont signé notre lettre d’opposition.