juin 28 2018 0Commentaires

Nahyd Meskini désignée tête de liste de l’Union des Francophones (UF) à Drogenbos

 

Les partis francophones réunis à Drogenbos

Dans la perspective des élections communales du 14 octobre prochain, l’Union des Francophones (UF) de Drogenbos vient de désigner sa tête de liste. Nahyd Meskini, échevine UF sortante en charge des Finances, du Commerce, de l’Economie et des Affaires sociales et juridiques. Elle emmènera une liste d’alliance des partis francophones à savoir de DEFI, du MR, du PS et d’une composante écologiste.

 

Des solutions pour une meilleure qualité de vie pour toutes et tous.

L’UF Drogenbos a par ailleurs défini une liste complète et pluraliste de candidats dans le cadre du scrutin communal et du CPAS. Dans cette perspective, l’objectif de l’UF Drogenbos est notamment et particulièrement de porter une vision, des projets et des mesures concrètes pour une meilleure qualité de vie des Drogenbossois: 

 

« Je remercie toute l’équipe UF de me désigner comme candidate Bourgmestre pour la liste de l’Union des Francophones à Drogenbos »


 

Une solide expérience communale comme candidate Bourgmestre.

Nahyd Meskini : « C’est avec honneur que j’ai mené l’Echevinat d’opposition à Drogenbos auprès de l’équipe UF qui a toujours été à l’écoute des habitants et ce, dans le plus grand respect vis-à-vis de la majorité actuelle.»
 
« Je mesure la chance que j’ai de travailler aux côtés des conseillers communaux UF à la fois admirables et formidables que sont Grégory Boen, Grenier Jean-Paul, Dedecker Marianne et Jean-Luc Mazy, ainsi qu’Elisabeth van Gelder, membre du Bureau du CPAS, et me réjouis déjà de poursuivre

« C’est avec honneur que j’ai mené l’Echevinat d’opposition »

l’aventure avec chacun d’entre eux ainsi que de nouveaux candidats aux profils aussi enrichissants et prometteurs que représentatifs de notre population. »

 

Défendre des objectifs transversaux et spécifiques pour les Drogenbossois.

L’UF Drogenbos a en effet défini une liste complète de candidats dans le cadre du scrutin communal et du CPAS. Dans cette perspective, l’objectif de l’UF Drogenbos est de porter des projets pour une meilleure qualité de vie des Drogenbossois, à savoir:

 

  • La lutte contre la pollution, 
  • Une meilleure équité entre les quartiers
  • Des solutions concrètes au niveau de la mobilité
  • Une meilleure sécurité
  • Un aménagement du territoire mieux défini
  • Une meilleure propreté publique, 
  • Accentuer les mesures de solidarité, 
  • Une meilleure transparence et gouvernance de la vie publique,
  • Le respect des droits des Francophones et des droits de tous les citoyens. 

 

Des réalisations et des positions constructives et utiles en faveur des habitants.

Nahyd Meskini est Echevine d’opposition UF depuis 2014 au sein du collège drogenbossois. Au cours de son mandat, avec le groupe UF au sein du conseil communal, elle s’est mobilisée contre le projet du l’impopulaire “centre communal”, pour la mise en place de mesures de prévention

des mesures de prévention contre les cambriolages

 contre les cambriolages et l’équilibre des dépenses d’investissement entre les quartiers. 

 


 

Le “Passage 4”, entre aide à l’emploi et lutte contre la pauvreté.

En collaboration étroite avec le CPAS, celle-ci (NDLR: Nahyd Meskini) a contribué en sa qualité d’Echevine des Affaires Sociales à la mise en place de Passage 4, une initiative permanente de lutte contre la pauvreté (infantile) locale et de l’aide à l’emploi où de nombreuses activités prennent place visant à éliminer les seuils de pauvreté que connaissent les familles socialement vulnérables.

 

Les indicateurs de l’emploi repassent au vert.

Alors que Drogenbos connaissait un taux de chômage moyen de 9.2% lors de son entrée fonction,  la collaboration entre l’Echevinat des Affaires sociales et le CPAS a contribué à diminuer le taux de chômage et ce jusqu’à se stabiliser à 6.5% en début de l’année 2018.

le taux de chômage le plus bas de ces 15 dernières années

C’est effectivement le taux de chômage moyen le plus bas que Drogenbos ait connu durant ces 15 dernières années. Elle s’est également opposée avec l’équipe UF à l’augmentation des frais scolaires qui pénalisent les ménages de la classe moyenne et les plus défavorisés de la commune.

 

***